Posted on

Allaiter est à la fois un vrai privilège, mais aussi une immense responsabilité en soi. En effet, plusieurs personnes rêvent en secret ou non, de pouvoir donner le sein, de pouvoir allaiter. Pour celles et ceux qui ont donc cette « chance » (nous allons qualifier cet acte ainsi), il faut dire que donner juste le sein ne suffit pas vraiment. Dans le processus d’alitement, il faut pouvoir être responsable. Ici, la responsabilité est à plusieurs niveaux, car il faut être à la place à la fois de la mère, mais aussi, à la place de l’enfant, qui reçoit sa manne laitière. Le site https://www.fauteuil-allaitement.fr/ nous donne donc ainsi des indications assez claires, sur l’accessoire qui peut régler le malaise, le souci en terme d’allaitement. Et nous vous donnons rendez-vous dans la suite de ce sujet pour en savoir plus.

fauteuil allaitement

Comment est ce que le fauteuil d’allaitement fait la différence dans le fait d’alimenter son bébé ?

Le fauteuil d’allaitement est quelque chose qui se fait assez récemment. Cependant, ce n’est pas une raison pour dire que ce n’est pas un accessoire qui ne séduit pas. Bien au contraire, de plus en plus, on remarque de les parents qui l’ont essayé,  l’ont adopté directement. Il est fabrique pour apaiser la maman qui allaite, et de ce fait même mettre cette dernière dans une position agréable, pour qu’elle puisse ne ressentir aucune pression. Il existe des modèles même avec des pose-pieds inclus, pour soulager d’avantage les mamans dans ce moment de communion avec leur bébé.

Quels sont les autres astuces qui fonctionnent pour un allaitement réussi ?

Réussir l’allaitement de son bébé, consiste en une multitude de choses, qui peuvent paraitre insignifiantes au début, mais qui sont cruciales quand on y prête vraiment attention. Par exemple, le geste de l’allaitement en lui même, nous sommes sûrs qu’encore de nos jours, très peu de nouvelles mamans le maitrisent à la perfection.
Dans le cas d’espèce, il faut pouvoir pencher son enfant sur son avant bras, en veillant bien que sa tête ne soit pas trop penchée vers l’arrière. Et ce n’est pas tout. Il faut veiller à ce que le sein, une fois que vous l’avez mis dans la petite bouche affamée de votre tout petit, qu’un surplus de muscle, de sein, ne vienne l’étouffer. Aussi, il faut pincer le bout du sein qui dépasse, afin que le nez de votre enfant soit dégagé, pour qu’il puisse bien respirer.